Au début des années 1930 M. Chollet reprend une ancienne serrurerie située au No 12, rue des Caroubiers.
Les activités qu’il y exerce sont des travaux de serrurerie du bâtiment
et la construction sous licence des coffres-forts «Fichet ».

En 1935 M. Chollet achète un atelier « moderne » situé au No 10, rue des Caroubiers
où il installe ses activités professionnelles et fait aménager un appartement à l’étage.

Au début de la guerre mondiale de 1939 « Fichet » se retire du marché Suisse et M. Chollet
continue la fabrication et vente de coffres-forts sous sa propre marque : « Chollet ».

14-07-12-029

En 1961 il remet son atelier à son neveu Jean Stalder qui continue dans la voie tracée tout en privilégiant,
à partir des années 1980, les travaux de serrurerie concernant le bâtiment.

En 1985 M. Stalder s’associe avec son filleul Denis Bullinger déjà collaborateur dans l’entreprise.
Jean Stalder serrurerie devient Stalder & Bullinger constructions métalliques.

En 1994 l’entreprise se transforme en société anonyme et devient Stalder & Bullinger SA.
Elle se diversifie avec les portes de garages et devient revendeur des portes « Normstahl ».

Dès le début des années 2000 M. Stalder se retire progressivement pour profiter de sa retraite.

En été 2004 l’atelier de la rue des Caroubiers est démoli, au profit d’un immeuble locatif,
et l’entreprise déménage au 55, Av. de la Praille dans de nouveaux locaux industriels.

z-nov-dec-2012-41